regard animalier

Le caméléon

Le caméléon

Il existe environ 200 espèces différentes.

 

Ces reptiles se rencontrent principalement en Afrique ainsi que dans les îles alentour. Mais il en existe également dans la péninsule Arabique, en Inde, au Pakistan et au Sri Lanka.

Plus du tiers des espèces vivent à Madagascar.

Leurs mouvements sont extrêmement lents. Ils avancent quelquefois par à-coups, simulant ainsi une feuille dans le vent.

 

Leur espérance de vie est relativement courte (ent 2 et 5 ans), mais ils restent néanmoins des animaux fascinants et exeptionnels.

 

Seule 3 espèces peuvent être détenues sans certificat de capacité :

- le furcifer pardalis

- le chamaeleo calyptratus

- le trioceros jacksonii

 

 

LA QUEUE DU CAMELEON

 

Ce sont des lézards dotés d'une queue assez longue (entre un tiers et la moitié de leur longueur totale). Cette queue peut s'enrouler sur elle-même, et est souvent utilisée pour assurer une meilleure prise dans les arbres.

Ceci n'est vrai que pour les caméléons arboricoles, Les caméléons nains, de moeurs quasi-terrestres, présentent en général une queue bien plus petite et moins mobile.

 

 

LES DOIGTS DU CAMELEON

 

Les doigts des pattes, griffus, sont rassemblés en 2 groupes opposés qui forment une sorte de pince, utilisée pour agripper les branches lors de leurs déplacements. Ils sont dits zygodactyles. Les doigts sont regroupés de sorte que la pince ait 2 doigts en vis-à-vis des 3 autres. 

 

Le caméléon

 

 

LA VUE DU CAMELEON

 

Les yeux des caméléons sont proéminents, et dotés de mouvements indépendants. Ceci permet à ces animaux de surveiller de tous les cotés à la fois l'approche de prédateurs. Lorsqu'ils repèrent une proie les yeux convergent dessus pour obtenir une meilleure précision.
Quasiment dépourvus de bâtonnets, les caméléons ont une très mauvaise vue nocturne.

 

 

LA TAILLE DU CAMELEON

 

Les caméléons sont des reptiles de taille modérée : les plus petites espèces font 3 cm de long (brookesia micra), et les plus grandes atteignent les 70 cm (trioceros melleri, calumma parsonii). Ces tailles sont queue comprise.

 

CRETES ET CORNES

 

Les caméléons sont souvent dotés de casques, crêtes et cornes.

Ce sont des téguments que l'on retrouve plus ou moins développés chez toutes les espèces.

Certaines espèces comme trioceros jacksonnii ou T.johnstoni présentent de grandes cornes (jusqu'à 3 cm) sur le rostre. 

D'autres espèces ont une ou deux cornes, plus ou moins longues.

Certaines espèces n'en ont pas du tout.

D'autres (chamaeleo calyptratus) présentent une crête rigide très proéminente sur le crâne.

D'autres encore ont une crête plus ou moins développée qui court sur le dos ou le ventre, parfois jusque sur la queue.

Quasiment toutes les espèces présentent une structure épaisse sur le dessus du crâne, un peu comme un casque.

 

DIMORPHISME SEXUEL

 

Les mâles et les femelles sont très différents. Les mâles sont en général plus grands et gros bien qu'il existe quelques exceptions. De plus les crêtes, casques ou cornes sont en général moins développés, voire complètement absents chez les femelles.

La robe est généralement très différente. Les mâles ont la plupart du temps des couleurs plus vives et contrastées.

Les caméléons nains font encore exception, mâles et femelles ayant généralement les mêmes couleurs, et les femelles sont la plupart du temps plus grandes.

 

CODE COULEUR DU CAMELEON

 

Il faut savoir que la teinte du caméléon est avant tout un moyen de communication lui permettant de montrer son état d'esprit.

Son changement de couleur est provoqué par son système nerveux. En effet lorsque la moelle épinière est sectionnée le caméléon noircit là où il n'est plus innervé.

 

Les facteurs internes :

 

- Au repos le caméléon sera d'un vert émeraude

- Si il se sent menacé ou en colère il prendra une couleur vive ou foncé comme le noir ou le rouge

- Un caméléon malade, mal nourri aura la peau très pâle, voire blanche, et les plaies créent des taches sombres. S’il est mort, il noircit. À l’inverse, un animal en bonne santé présentera des couleurs éclatantes.

 

Cependant, la croyance selon laquelle le caméléon prend la couleur de son environnement pour se camoufler de ses prédateurs est aussi vraie : il utilise principalement ce stratagème appelé homochromie au milieu des feuilles d’un arbre, car c’est généralement là qu’il vit. Mais en aucun cas il ne prendra la couleur d'un objet qu'il touche.

 

Les facteurs externes :

 

- la température ambiante (sombre quand il fait froid afin d’absorber de la chaleur)

- le moment de la journée (pâle la nuit, car plus il y a de la lumière, plus la peau est sombre)

- le sexe (généralement, les mâles sont plus colorés que les femelles)

Le caméléon

LA LANGUE DU CAMELEON

 

La langue du caméléon, qu'il peut lancer à une distance égale à sa propre longueur, se présente comme un long tube terminé par un bulbe rendu visqueux par le mucus, sécrétion des glandes muqueuses. Au repos, le tube est replié en accordéon autour d'un os très pointu appelé processus entoglossus. Pour chasser, le caméléon propulse sa langue en relâchant les muscles longitudinaux qui fonctionnent comme une gâchette libérant un ressort. La vitesse de détente est de l'ordre de 1/25 de seconde, celle du retour d'environ une demi-seconde.

Sa proie ne la voit pas arriver et elle est assommée par l'extrémité rigide et aplatie de sa langue.

Les chercheurs ont utilisé une caméra ultra-rapide pour capter les images de ce missile lancé à une vitesse supérieure à 20 km/h. Une équipe hollandaise avait démonté en 2004 que la langue du caméléon passe de 0 à 6 m par secondes en seulement 20 millisecondes.

Le caméléon

REPRODUCTION

 

Selon les espèces la reproduction a lieu une fois par saison ou de multiples fois. Les femelles de nombreuses espèces sont capables de retenir le sperme des mâles durant parfois plus d'un mois et de s'auto-féconder. La gestation dure en général de un à deux mois mais peut durer près de 6 mois chez certaines espèces.

 

La majorité des espèces sont ovipares. Les femelles creusent le sol pour y pondre leurs oeufs, à part les petites espèces qui les déposent sur le sol.

 

La durée d'incubation est excessivement variable. Elle va d'une cinquantaine de jours chez les caméléons nains à plus d'une centaine de jours chez la plupart des espèces. Cette durée peut même dépasser une année et approcher deux ans chez quelques espèces.

 

certains caméléons sont ovovivipares. Ce sont généralement des animaux vivant en altitude, où les oeufs auraient peu de chance de se développer.

Après une gestation assez longue les petites naissent dans des membranes translucides qu'ils percent très peu de temps après.

 

Certaines espèces sont "intermédiaires". Elle sont techniquement ovipares, mais donnent naissance à des oeufs dotés d'une fine membrane, contenant des embryons bien développés et quasi-viables. Ces oeufs éclosent au bout d'une mois environ.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article