regard animalier

Chameau de Bactriane

Chameau de Bactriane

AUTRE NOM :  chameau bactrien, chameau domestique

 

REPARTITION :  Asie de l'Est, Chine, Mongolie

 

LONGEVITE :  40 ans

 

VITESSE :  20 km/h (avec des pointes à 65 km/h)

 

POIDS :  entre 600 kg et 1 tonne

 

HAUTEUR :  2 à 3,50 m (jusqu'à la bosse)

 

LONGUEUR DE QUEUE :  entre 35 et 55 cm

 

ALIMENTATION : herbes, feuilles, graines

 

GESTATION : environ 1 an

 

PORTEE : 1 petit

Chameau de Bactriane

LE SAVIEZ - VOUS ?

 

La population de 1,4 million est presque toute domestiquée. Seul 950 individus restent à l'état sauvage.

 

Ils vivent en groupe formé d'un mâle dominant et d'un harem de 6 à 30 chamelles avec leurs chamelons.

 

Il est capable d'ingurgiter 120 l d'eau en une fois.

 

Leur bouche est extrêmement dure, ce qui leur permet de manger des plantes épineuses.

 

Leurs paupières possèdent deux rangées de cils, qui lorsque l'oeil est fermé forment une barrières contre la poussière.

 

Leur fourrure épaisse et laineuse les protège du froid nocturne et de la chaleur du jour.

 

Il mue une fois par an.

 

Il possède une crinière et une barbe et parfois une touffe de poils au sommet de sa tête et de ses deux bosses.

 

Ses pieds ne sont pas équipés de sabots mais de deux larges orteilles ensérrés et terminés par un épais coussinet élastique adapté au sable.

 

Ses narines forment deux fentes qui peuvent se refermer en cas de tempête de sable.

 

L'interieur de ses oreilles est tapissé de poils pour éviter que le sable n'y pénètre.

 

Ses bosses sont des réserves d'eau et de graisse, ce qui lui permet de rester des semaines sans manger ni boire.

 

Contrairement au dromadaire il peut supporter des températures atteignant les - 40°C.

 

Ils servent de bête de bât pour traverser le desert mais l'homme utilise aussi leur laine, leur cuir, leur poils, leur lait et leur viande. Même leur excréments servent de combustibles.

 

C'est un excellent nageur.

 

L'espèce sauvage à la particularité de pouvoir boire de l'eau salée.

 

Il peut se reproduire avec un dromadaire. L'hybride s'appel un turkoman.

 

 

POUR EN VOIR IL FAUT ALLER :

 

- Touroparc

- Zoo de Mulhouse

- Zoo d'Amneville

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article