regard animalier

SECRETAIRE

SECRETAIRE

AUTRE NOM :  messager sagittaire, serpentaire

 

NOM SCIENTIFIQUE : sagittarius serpentarius

 

REPARTITION :  Afrique Sub-Saharienne

 

LONGEVITE :  environ 20 ans

 

POIDS :  environ 4 kg

 

HAUTEUR :  1,20 m

 

LONGUEUR :  1,20 à 1.50 m

 

ENVERGURE : 2 m

 

ALIMENTATION : sauterelles, tortues, rongeurs, lézards, serpents, petits vertébrés

 

INCUBATION : 5,5 mois

 

NOMBRE D'OEUFS : 2 à 3 oeufs

 


LE SAVIEZ - VOUS ?

 

Il est souvent aussi appelé Secrétaire, ce terme semble être une déformation de l'arabe saqr-et-rair qui signifie « oiseau-chasseur ».

 

 Le nom de serpentaire vient de son goût pour les serpents, mais il vaut mieux réserver cette appellation à des rapaces de la famille des accipitridés.

 

Il ressemble d'avantage à une grue qu'à un rapace mais son bec crochu ne laisse aucun doute. En revanche, contrairement aux autres rapaces, ses pattes sont démunies de serres.

 

Pour s'envoler il est obligé de courir. Mais il ne vole que très rarement. En cas de danger il choisira la course.

 

Il chasse exclusivement au sol, ce qui est un comportement unique pour un rapace africain.

 

Pour attraper ses proies il les frappe à coups de patte afin de les étourdir. Il chasse principalement des serpents (même les plus venimeux), qu'il avale tout rond peut importe la longueur.

 

C'est un excellent marcheur, il peut parcourir 25 km par jour.

 

Il construit son nid, d'une envergure de 2 m, au sommet d'un arbre épineux, souvent un acacia.

 

Il vit en couple et reste fidèle pour la vie.

 

Contrairement aux parents, les jeunes ont de courtes pattes.

 

Le dimorphisme sexuel est très peu marqué : le mâle est légèrement plus petit que la femelle et sa queue ainsi que sa crête sont légèrement plus longues.

Le mâle possède une tache orange qui entoure son œil alors que la tache est rouge chez la femelle.

 

SECRETAIRE

POUR EN VOIR IL FAUT ALLER :

 

- Domaine des fauves

- Le parc des oiseaux

SECRETAIRE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article